Déplafonnement du pourcent de solidarité

Dès le 1er janvier 2014, une cotisation de solidarité de 1% est prélevée également sur les tranches de salaires supérieures à 315'000 francs.

En effet, jusqu’à fin 2013, seuls les salaires non assurés entre 126'000 et 315'000 sont soumis au prélèvement du pourcent de solidarité. Ce déplafonnement du pourcent de solidarité permet d’accélérer le désendettement de l’assurance-chômage (estimation : env. 80 millions par année). Ce prélèvement sera supprimé lorsque l’assurance-chômage aura amorti ses dettes et que son capital propre, sous déduction des fonds de roulement nécessaires à l’exploitation, aura atteint au moins 0.5 milliard de francs.