Sans emploi au terme d’une formation ?

Si une situation de chômage devait malheureusement s’imposer au terme d’une formation :

  • école obligatoire
  • études
  • apprentissage
  • stage

le droit à l’indemnisation diffère si une période de cotisation suffisante a pu être acquise ou non dans les 2 ans qui précèdent l’inscription au chômage (par ex. durant un apprentissage, un stage)

 

En résumé :

- pour les personnes qui n’ont pas cotisé durant leur formation, un délai d’attente de 120 jours est imposé par la loi, ce n’est qu’après ce délai d’attente qu’un droit à 90 indemnités journalières basées sur un montant forfaitaire (qui varie en fonction du niveau de formation -> secondaire I, II ou tertiaire) pourrait être servi

- les personnes qui suivent un semestre de motivation ou un stage spécial pendant le délai d'attente de 120 jours ont droit à des indemnités pendant la période du semestre de motivation

- si aucun emploi n’a pu être trouvé au terme d’un apprentissage (après une période suffisante soumise à cotisation), l’indemnisation intervient sur la base d’un montant forfaitaire ou du salaire d’apprenti.

 

Les  situations particulières sont nombreuses, nous conseillons volontiers. N'hésitez à nous contacter.